Simply enter search in the box below.

What are you looking for?

Sample Page

Journée mondiale de la vasectomie: Abordant la masculinité dans le contexte de la planification familiale

Auteur: Jonathan Stack, cinéaste

English version

En 2012, le cinéaste Jonathan Stack et le docteur vasectomiste Doug Stein ont cofondé la Journée mondiale de la vasectomie (WVD). Du 12 au 16 novembre 2018, WVD célèbre son sixième anniversaire avec plus de 1 200 médecins dans plus de 50 pays ayant effectué plus de 20 000 procédures. Alliés, soutenus ou en partenariat avec plusieurs des  principales organisations de PF, et guidés par son conseil consultatif composé de 35 membres, WVD est maintenant le plus grand événement de planification familiale axé sur les hommes de l’histoire.

En faisant un film sur mon propre parcours complexe à travers la paternité, j’ai rencontré le Dr Doug Stein. Ses voyages mensuels de vasectomie en Floride et ses missions de vasectomie à travers le monde m’ont inspiré pour lancer la Journée mondiale de la vasectomie, ainsi que pour devenir son client numéro 25000.

J’ai réalisé de nombreux films sur des hommes aliénés et frustrés qui, faute de moyens positifs d’exprimer leur pouvoir et leur potentiel innés, infligent des brutalités aux plus vulnérables de la société. En revanche, le jour où les hommes choisissent délibérément d’assumer la responsabilité de leur planification familiale, quels que soient leur classe, leur couleur ou leur croyance, ils révèlent une réflexion et une vulnérabilité uniques.

En 2012, j’ai rencontré le Kenyan George Mbogah, qui avait voyagé pendant 24 heures pour se faire faire une vasectomie. Il a dit que sa femme était presque morte en couches et que c’était ainsi qu’il pouvait le mieux montrer son amour. Ce soir-là, j’ai réservé “http://www.worldvasectomyday.com” et me suis lancé le défi d’inspirer 100 médecins de 10 pays à faire 1 000 vasectomies en une anné. Doug a suggéré que cela se produise un vendredi. Les hommes aiment les week-ends pour récupérer.

J’ai vite compris qu’un mouvement de planification familiale axé sur la vasectomie n’était pas facile. Il y a des pays, comme le Canada, où plus de 25% des hommes choisissent la vasectomie, mais il y en a beaucoup d’autres où l’acceptation est inférieure à 1%. Au début, il y avait peu de financement, beaucoup de scepticisme et une hypothèse selon laquelle les hommes et leurs partenaires n’accepteraient jamais la vasectomie.

Nous avons rapidement rencontré l’idée fausse répandue selon laquelle une vasectomie rend les hommes moins virils. Et ce n’est pas que des hommes; les femmes ont exprimé leur inquiétude quant au fait qu’une vasectomie change le statut d’un homme d’alpha à alpha-light. WVD souligne que la masculinité n’est pas déterminée par le nombre d’enfants que vous créez, mais par le degré d’amour que vous donnez à ceux que vous avez.

Au fil des ans, nous avons annoncé bon nombre des raisons impérieuses de choisir la vasectomie, notamment le fait qu’elle est moins invasive, moins coûteuse et moins douloureuse qu’une tubectomie. Ou alors que si les stérilisations masculines et féminines ont chacune un taux d’échec d’environ 1%, l’échec avec une vasectomie entraîne une grossesse normale tandis que les échecs des trompes peuvent entraîner des grossesses extra-utérines, l’une des principales causes de mortalité maternelle. Ou que la lutte contre la pauvreté est plus difficile à réaliser avec les familles nombreuses et constitue un défi pour les pays qui cherchent à développer des économies autonomes. Ou simplement, ce choix masculin est une autonomisation personnelle.

Notre premier slogan officiel – “boules devant pour la Terre” – insistait sur l’importance écologique de la planification familiale, mais la population est une question complexe qui nécessite une conversation extrêmement nuancée et, comme l’a souligné Doug, une vasectomie n’a pas grand-chose à voir avec les testicules. Sans parler du fait que c’était embarrassant de porter le t-shirt en public.

Rhétorique à part; il s’avère que l’approche la plus simple – la vérité – est la plus convaincante. En portant notre campagne en Haïti, au Kenya, en Indonésie, aux États-Unis, en Australie, en Colombie, aux Philippines, en Inde, au Mexique et au Rwanda, nous avons découvert qu’il y avait de plus en plus d’hommes qui voulaient limiter la taille de leur famille et croyaient que c’était dans leur  intérêt, et celui de ceux proches a lui, à participer activement. Ces hommes se soucient non seulement de leurs familles, mais aussi de leurs communautés, de leurs pays et de notre avenir. Nous avons vu qu’un mouvement fondé sur l’espoir et le potentiel attire une humanité positive et qu’il réussit, non pas en atteignant tout le monde, mais en regroupant ceux qui recherchent déjà un objectif collectif.

Les résultats sont tangibles. L’IPPF Bali a rénové ses autobus mobiles pour faire de la sensibilisation dans les zones rurales. De plus en plus de cliniques de planification familiale proposent des vasectomies. L’Inde a adopté la Journée mondiale de la vasectomie et l’a étendue à une quinzaine de jours par an. Au cours des deux dernières années, le Mexique a enregistré une croissance de 40% de l’absorption au cours de l’année précédente et DKT Mexico pratique des vasectomies dans son unité mobile. Nous avons suivi les tendances sur Twitter au Kenya pendant 13 heures consécutives et avons créé plus de 200 millions d’impressions en ligne au cours des deux dernières années seulement.

Malgré tous les efforts pour inspirer les hommes, ce n’est pas avant d’avoir donné le pouvoir aux fournisseurs que notre mouvement ait pris son essor. Ces champions forment la colonne vertébrale de notre mouvement. Les enseignements tirés de l’association et du soutien des médecins grâce à la technologie interactive ainsi que de la construction de communautés participatives méritent d’être explorés pour d’autres interventions de santé publique.

Du 12 au 16 novembre, avec une base à la CIPF à Kigali mais avec notre réseau de milliers de prestataires dans des dizaines de pays, plus de 20 000 hommes choisiront une vasectomie comme option de planification familiale préférée. Et bien que nous soyons fiers des hommes qui se sont levés pour prendre cette décision, WVD ne mesure pas son succès uniquement par le nombre des vasectomies faites mais par la qualité des conversations que nous aidons à lancer.

Ce qui était autrefois un petit groupe d’hommes et de femmes passionnés est devenu un mouvement mondial qui s’étend au-delà d’une journée. Notre histoire, née d’espoir et de possibilité, utilisant la narration pour rassembler des actes individuels de bonté et d’amour dans un effort collectif en faveur du bien social. Nous sommes honorés de faire partie de la communauté de la planification familiale et résolus à soutenir les efforts de nos collègues.

Longue vie à la Journée mondiale de vasectomie! Longue vie à la Conférence internationale sur la planification familiale.